Memobase 


Données en cours de chargement, veuillez patienter.
MEMOBASE

Disclaimer

Principe
L’accès à Memobase ou son utilisation impliquent l’acceptation expresse des dispositions du présent disclaimer par l’utilisateur/trice. L’utilisateur/trice s’engage, lors de l’utilisation, à respecter les droits d’auteur et les droits voisins sur les informations et œuvres contenues dans Memobase, ainsi que toute restriction éventuelle résultant des dispositions relatives à la protection de la personnalité ou des données.

Responsabilité
Malgré la grande attention qu’elles portent à l’exactitude des informations diffusées sur ce site, Memoriav et les institutions partenaires ne peuvent endosser aucune responsabilité quant à la fidélité, à l’exactitude, à l’actualité, à la fiabilité et à l’exhaustivité de ces informations.
Memoriav se réserve expressément le droit de modifier en partie ou en totalité le contenu de ce site, de le supprimer ou d’en suspendre temporairement la publication, et ce à tout moment et sans avertissement préalable.
Memoriav ne saurait être tenue responsable des dommages matériels ou immatériels susceptibles d’être causés par l’accès aux informations diffusées ou par leur utilisation ou non-utilisation, par un mauvais usage de la connexion ou par des problèmes techniques.

Renvois et liens
Les renvois et liens vers d’autres sites Internet n’engagent pas la responsabilité de Memoriav. L’accès à ces sites et leur utilisation s’effectuent aux propres risques des utilisateurs ou utilisatrices.
Memoriav décline toute responsabilité pour tout autre site Internet.

Protection des données
L’art. 13 de la Constitution fédérale dispose que toute personne a droit à la protection de sa sphère privée ainsi qu’à la protection contre l’emploi abusif des données qui la concernent.
Memoriav observe ces dispositions. Les données personnelles sont traitées de façon strictement confidentielle et ne sont ni vendues, ni transmises à des tiers.
Nous nous efforçons, en collaboration étroite avec nos hébergeurs web, de protéger du mieux possible nos banques de données des intrusions externes, des pertes, des emplois abusifs et de la falsification.
Lors de l’accès à notre site Internet, les données suivantes sont enregistrées dans des fichiers journaux: l’adresse IP, la date, l’heure, la numérotation du logiciel de navigation, ainsi que des informations généralement transmises sur le système d’exploitation ou sur le logiciel de navigation.
Ces données permettent de procéder à des évaluations statistiques anonymes, afin d’identifier des tendances servant à améliorer l’offre de Memoriav de manière correspondante. En vertu de la Loi fédérale sur la surveillance de la correspondance par poste et télécommunication (LSCPT), il existe une obligation légale de conserver durant au moins six mois les données de connexion.
En cas de prise de contact volontaire, votre adresse e-mail est stockée dans une banque de données séparée, qui ne possède aucun lien avec les fichiers journaux anonymes. Vous avez à tout moment la possibilité d’annuler votre enregistrement.

Droits d’auteur et droits voisins
Les droits d’auteur et les droits voisins sur le site Internet de Memoriav relèvent de Memoriav, l’Association pour la sauvegarde de la mémoire audiovisuelle suisse.
Les droits d’auteur et les droits voisins sur les informations et les œuvres contenues dans Memobase relèvent des organisations partenaires, des sociétés de gestion (www.swisscopyright.ch) ou des titulaires de droits ou de leurs ayants droit en vertu de la loi fédérale sur le droit d’auteur et les droits voisins (Loi sur le droit d’auteur, LDA, RS 231.1, version du 1er juillet 2008).

Les informations et œuvres contenues dans Memobase sont rendues accessibles au public dans le cadre des art. 19 et 20 LDA. Le téléchargement ou la copie de contenus, d’illustrations, de films, de photographies, de musique ou d’autres données ne confèrent aucun droit sortant de ce cadre. Toute utilisation sortant de ces restrictions au droit d’auteur exige l’accord préalable exprès des titulaires de droits, ainsi que le consentement des personnes représentées, le cas échéant.
L’utilisation est libre dès l’expiration du délai prévu par les art. 29 à 32 LDA (droits d’auteur) et l’art. 39 LDA (droits voisins).