L’art populaire suisse à Munich (1271-2)

  • Französisch
  • 1967-07-14
  • Dauer: 00:01:32

Beschreibung

Communiqué :
Grâce à la compréhension d’une quarantaine de musées et de collectionneurs privés, la fondation Pro Helvétia est en mesure de contribuer par une exposition particulièrement riche au “Cycle européen de l’art populaire” organisée par les instances culturelles de l’Allemagne fédérale.

Commentaire :
A Munich, sous l’égide de Pro Helvetia a lieu une grande exposition consacrée à l’Art populaire suisse, dont jamais en Allemagne, on n’avait pu admirer jusqu’à ce jour, la diversité et la richesse. / D’ailleurs, beaucoup de ces trésors nous sont inconnus, à nous autres Suisses, comme ces œuvres découvertes en Valais dues à celui que l’on appelle le “Déserteur”. / L’attention se porte aussi sur les objets d’usage courant en bois sculpté, si typiques de l’art paysan des régions alpines. Autres sujets d’admiration, les enseignes d’auberge de Suisse centrale. / L’art populaire est moins l’expression d’un artiste individuel, que la manifestation d’une collectivité qui extériorise par là un genre de vie qui lui est particulier. L’objet avec ses ornements est considéré comme beau dans le domaine folklorique, quand il correspond au goût déterminé d’un groupe. Ceci est valable aussi bien pour les objets utilitaires que pour les jouets. / Ces poupées habillées de magnifiques costumes de Carnaval en sont l’exemple, comme aussi ces masques du Lötschental dans lesquels se manifeste profondément le caractère humain de l’authentique art populaire. / Ce lit à baldaquin du Toggenbourg n’est-il pas un chef d’œuvre ? Et pourtant il a été la couche quotidienne d’un couple aux goûts simples, mais qui savait enluminer sa vie ! /

Communiqué_1271.pdf
Dieses Dokument wurde mit der Unterstützung von Memoriav erhalten.