Après l’assaut de l’Everest (0556-2)

  • français, allemand
  • 1953-01-09
  • Durée: 00:02:09

Description

Communiqué :
L’arrivée, à Genève-Cointrin, de la deuxième expédition suisse à l’Everest. A Zurich, dans les locaux de la “Fondation suisse pour explorations alpines” on classe les nouvelles photos, des documents, des échantillons géologiques. A Genève, M. Raymond Lambert, “l’homme le plus haut du monde”, nous explique pourquoi l’Everest n’a pas pu être vaincu.

Commentaire :
Le 31 décembre 1952, la deuxième expédition suisse à l’Everest est rentrée à Genève-Cointrin. Raymond Lambert, qui, par deux fois, a failli toucher au but, descend le premier de l’échelle de coupée, chaleureusement accueilli par les représentants des autorités et par ses amis, / suivi d’Ernst Reiss, qui a pris part au dernier assaut. Lambert embrasse sa mère, tout à l’émotion des retrouvailles. / Et, tandis que le Dr. Gabriel Chevalley, chef de l’expédition, serre des mains officielles, Gustave Gross retrouve sa femme. / Arthur Spöhel, Norman Dyrenfurth, Jean Buzio posent aux côtés de leurs camarades pour l’inévitable photographie, avant d’être la proie des chasseurs d’autographes qui s’abattent également sur le chef de la première expédition, le Dr. Wyss-Dunant. / Les souvenirs de cette passionnante aventure sont rassemblés au siège de la Fondation suisse des explorations alpines : la lutte dans les séracs du glacier de Koumbou, / la camaraderie à toute épreuve qui, dans les solitudes glacées, unissait Suisses et Sherpas, / les lettres, les carnets de bord… où des doigts gourds ont esquissé des cartes. / M. Feutz, secrétaire de la Fondation, et Norman Dyrenfurth se penchent sur les courbes de température aux écarts impressionnants. / Non loin de là, les précieux échantillons géologiques sont mis en place / et l’on déballe les appareils à oxygène qui, cette fois, ont fait leurs preuves, / ainsi que nous le dit, à son domicile de Genève, Raymond Lambert lui-même. /

Communiqué_0556.pdf
Ce document a été sauvegardé avec le soutien de Memoriav.
19667 Documents dans la collection
Commenter