Football (0723-5)

  • français
  • 1956-05-25
  • Durée: 00:01:42

Description

Résumé :
Suisse, Berne, BE: Coupe de Suisse de football 1956 / Finale YB - GC 0 : 1 / Finale de la Coupe / Vainqueur de la Coupe GC

Description de la séquence :
Berne, BE (Suisse) – Gardiens de but Kunz, Eich
Berne, BE (Suisse) – Buteur Vuko
Berne, BE (Suisse) – Ballaman (°capitaine) recevant la coupe des mains du conseiller fédéral Paul Chaudet
Berne, BE (Suisse) – Fans du GC enthousiastes

Communiqué :
A Berne, devant 50'000 spectateurs, Grasshoppers s'est assuré, pour la 13e fois, la Coupe Suisse en battant Young Boys par 1 but à 0.

Commentaire :
A la finale de la Coupe Suisse au Stade du Wankdorf à Berne, Young Boys, en culotte noire, jette le désarroi, dès le début dans les rangs de Grasshoppers, / où se distingue le gardien Kunz. / L'heure sonne à la contre-attaque des Zurichois, mais Young-Boys dicte sa loi. Le gardien bernois Eich passe un mauvais quart d'heure, mais s'en tire avec bonheur. / La supériorité de prime abord évidente de Young-Boys / sombre dans la stérilité des attaques. La première mi-temps s'achève sans décision. 50.000 spectateurs attendent anxieusement la reprise. Grasshoppers se réorganise, / mais ses attaques se heurtent à l'énergique défense bernoise, / Une contre-attaque de Young-Boys sera très dangereuse pour Kunz./ Le jeu est passionnant, plein d'imprévus, rapide et palpitant. / Les bernois ont le bénéfice d'un corner, Kunz l’intercepte avec sûreté. / Contre-offensive de Grasshoppers, / mais Young-Boys a de la chance. / Infatigables, les sauterelles foncent à l'attaque ; infatigables, les jaunes et noirs, repoussent les assauts. / Et c’est seulement à 6 minutes de la fin / que Hagen et Duret forcent la défense adverse, / Duret centre avec précision, Vuko donne un magnifique coup de tête, et ce sera le seul but de la rencontre. Et pour la troisième fois, Grasshoppers remporte la Coupe Suisse, remise par le conseiller fédéral Chaudet à Ballaman, capitaine de l'équipe victorieuse. /

Communiqué_0723.pdf
Ce document a été sauvegardé avec le soutien de Memoriav.
Commenter