37èmes courses du Lauberhorn à Wengen (1246-4)

  • français
  • 1967-01-20
  • Durée: 00:02:07

Description

Communiqué :
Festival français, Killy en tête, à la descente, au slalom et au combiné. Le Suisse romand Jean-Daniel Daetwyler réussit la meilleure performance des Suisses avec une très honorable 3ème place dans la descente.

Commentaire :
Au slalom masculin des courses du Lauberhorn, les Français vont faire l’unanimité. Seul, l’Autrichien Heini Messner, grâce à une brillante seconde manche, réussira à se placer à la deuxième place devant Périllat, Jauffret et Melquiond. / Comme beaucoup d’autres coureurs, l’Américain Jim Heuga va mordre la neige. / Jean-Claude Killy prouve une fois de plus que son triomphe à Portillo n’était pas dû au hasard. Peu avant le départ, Jean-Claude Killy a avoué avec une admirable modestie que l’extraordinaire tenue de l’équipe de France était due en partie aux moyens financiers considérables mis à la disposition de l’entraîneur Honoré Bonnet et cela depuis plus de 2 ans. / L’épreuve de vérité, c’est la descente la plus prestigieuse de la saison, celle de Wengen. Parmi les Suisses, Jos Minsch se distingue en occupant une 6ème place derrière Zimmermann et Mahlknecht, mais devant Messner, Mussner et Karl Schranz. / Andréas Sprecher est un des meilleurs jusqu’à l’endroit appelé le trou des Autrichiens. / C’est avec calme que le Valaisan Jean-Daniel Daetwyler aborde ce lieu fatal. Il s’assure une excellente troisième place à 6/10èmes de seconde seulement du deuxième, le Français Lacroix. / Et l’inégalé, c’est une fois de plus Jean-Claude Killy. Au trou des Autrichiens, c’est à peine s’il se départit de sa fameuse position en œuf. Le fait que la piste ait été nivelée au cours de l’été ne diminue pas les mérites du grand champion français. Dès lors, Killy n’a quasiment plus personne à craindre au cours de cette saison. /

Communiqué_1246.pdf
Ce document a été sauvegardé avec le soutien de Memoriav.
19667 Documents dans la collection
Commenter