Un téléphérique pour 4 familles (1249-1)

  • français
  • 1967-02-10
  • Durée: 00:01:29

Description

Communiqué :
L’Aide suisse aux montagnards permet aux familles paysannes d’un hameau inaccessible par la route ou par le rail (Arni, dans le canton d’Uri, à 1372m d’altitude) de ne plus descendre dans la vallée en hiver. Les enfants actionnent eux-mêmes le téléphérique pour aller à l’école.

Commentaire :
Non, la montagne n’est pas que le domaine du monde brillant des sports d’hiver, des hôtels et des chalets luxueux. / La montagne, c’est peut-être aussi un royaume de paix dans une nature sauvage, mais c’est surtout pour nombre d’obscurs, un terrain aride, ingrat, qu’il faut travailler pour en tirer de maigres ressources. / A Arni, dans le canton d’Uri, à 1400m d’altitude, 4 familles de paysans étaient presque isolées du monde. / Car seul, un sentier abrupt partant de la vallée de la Reuss, et praticable uniquement pendant la belle saison, accède à Arni. Liaison précaire et irrégulière entre les montagnards, leur famille et le monde extérieur. / Aujourd’hui, un miracle s’est produit. Les enfants du hameau peuvent se rendre à l’école quotidiennement et en toute tranquillité, malgré la différence d’altitude. Quelques 800m. / Grâce à l’Aide suisse aux montagnards, un vieux téléphérique qui faisait la navette entre la vallée et Arni a pu être entièrement modernisé ; ainsi, la liaison est-elle assurée par n’importe quel temps. / L’époque où les gens d’Arni devaient descendre dans la vallée pour hiverner, est révolue. Maintenant, la vie s’écoule ici, sans interruption. /

Communiqué_1249.pdf
Ce document a été sauvegardé avec le soutien de Memoriav.
19667 Documents dans la collection