Grenzzeichen Griespass, 1944

        Borne du Griesspass, 1944

Inspections

En tant que service spécialisé de la Confédération, l’Office fédéral de topographie swisstopo est responsable de la mise à jour technique et de l’entretien de la frontière nationale, en accord et en collaboration avec les cantons et les pays voisins. Les frontières cantonales et communales, en revanche, ne relèvent pas de la responsabilité de swisstopo.

 

 

 

 

 

Grenzzeichen Alto Adige IV, Pontevilla, Müstair, 1942

 

 

 

Grenzstein Nr. 321 bei Bure, am 9. Februar 1940

Les images des bornes endommagées ou détruites témoignent de la nécessité des inspections.
Borne n° 321 près de Bure, démolie le 9 février 1940

 

Grenzerfahrungen
Histoires de frontières

Dans l’espace alpin, la frontière traverse souvent des zones difficiles d’accès. Les ingénieurs compétents du Service topographique doivent donc, dans l’idéal, disposer d’une expérience en alpinisme.Visite à la frontière le 9 septembre1942, Gobba di Rollin

Travaux dans la zone frontalière

Dans leur travail, les collaborateurs étaient parfois accompagnés par des gardes-frontière ou rencontraient d’autres personnes travaillant dans des zones frontalières.    

 

Frontières naturelles

Les lacs et les cours d’eau forment des frontières naturelles qui ne doivent pas être marquées sur le terrain. À quelques exceptions près, comme le Doubs, la frontière passe généralement au milieu d’un cours d’eau.

 

Brücke Biebern
Natürliche Grenzen
   
     Bibern - Schlatt Brücke, 1942
Reichsgrenze Deutschland - Schweiz

 

Grenzkommission
Rectification de la frontière

En cas de questions frontalières litigieuses ou ouvertes, une commission est constituée avec les parties concernées. Sur la photo, une commission frontière pose en 1943 à l’occasion de la conférence plénière près de Morcote. Du côté du Service topographique, on reconnaît le directeur de l’époque, Schneider (4e à partir de la droite). Commission frontière, Conférence plénière, 17 mars 1943

 

Différentes raisons peuvent conduire à une rectification de la frontière. À la fin des années 1930, la frontière avec le Reich allemand a été rectifiée près de Constance. À l’époque on jugeait nécessaire d’y procéder, car en 1878 l’ancienne frontière avait encore été fixée sans tenir compte du développement routier. Une nouvelle clôture frontalière faisait également partie du projet du côté suisse. Reste à savoir comment les circonstances politiques de l’époque avaient influencé la rectification.

 

Patrimoine culturel : la main de fer (Maienbühl)

Les anciennes bornes sont les témoins de l’évolution des revendications de souveraineté. La « main de fer », une bande de territoire suisse d’à peine 1700 mètres de long et d’une largeur maximale de 300 mètres qui pénètre en Allemagne près de Riehen (Maienbühl), présente, en raison de sa situation, une diversité particulière d’anciens repères de souveraineté.

 

Grenzstein "Eiserne Hand"

                La borne épiscopale avec la crosse épiscopale rouge date de 1491 et témoigne de la 
                prétention territoriale du prince-évêque à cette époque.Mayenbühl, 1941 

 

Grenzstein

                    Mayenbühl, 1941 

 

Grenzzeichen Mayenbühl

         Mayenbühl, 1941 

 

Une incursion dans l’histoire à Maienbühl

De nombreuses bornes portent les signes distinctifs de seigneuries ou de formes étatiques passées. Les Reich de Reichenstein étaient une famille noble qui possédait un fief du prince-évêque de Bâle.

La borne n° 61 dit le contraire : elle porte au revers les armoiries des seigneurs de Schönau, qui avaient temporairement saisi Stetten près de Lörrach. Stetten porte encore aujourd’hui le blason des Schönau dans ses armoiries.

Les armoiries badoises montrent également une partie de l’histoire : elles sont ornées d’une couronne grand-ducale, qui symbolise l’époque où le pays de Bade était un grand-duché au XIXe siècle.

 

Grenzstein

      Mayenbühl, 1944

Pfeiler, Ausschnitt
Repères de la topographie nationale

Outre les bornes, les pyramides d’arpentage sont le signe le plus évident du travail du Service topographique en plein air. Nous vous souhaitons de nombreuses découvertes passionnantes, que ce soit en route ou ici sur Memobase ! Pilier et pyramide sur le Chasseral, 1943

 

Monte Generoso
   Monte Generoso, 1915
Découvrir plus

l y a bien plus à découvrir dans les prises de vue techniques de swisstopo. Plongez dans les images d’un monde perdu à la recherche de réponses aux questions actuelles.

> La collection de prises de vue techniques

Impressum

Cette vitrine a été organisée par:

Design:

Memoriav

Date:

Décembre 2022

SIEHE AUCH
Bundesrat Arthur Hoffmann besucht während des 1. Weltkriegs gemeinsam mit Bundesratskollegen und höheren Offizieren Truppen in Les Rangiers.
Vitrines

Le Conseil fédéral dans le paysage audiovisuel

Le Dictionnaire historique de la Suisse (DHS) actualise et publie de nouvelles biographies de membres du Conseil fédéral. Des éléments multimédias existants sont complétés et de nouvelles séquences sont créées.
Silvester Chlausen
Vitrines

Traditions vivantes autour des fêtes de fin d'année

Les traditions vivantes sont très présentes dans Memobase et Memoriav souhaite vous en faire découvrir quelques unes à l'occasion des fêtes de fin d'année. Dans le cadre du recensement que nous conduisons actuellement dans les cantons, et notamment dans celui d'Appenzell, nous avons choisi un exemple emblématique pour ouvrir cette vitrine.