Enregistrement sans titre [Conférence du 28.07.1969]

  • francese, inglese
  • 1969-07-28
  • Durata: 01:07:00
Questo documento può essere consultato sul posto presso l’istituzione responsabile.
Lorem ipsum

Descrizione

Thème général des Rencontres de Caux: "Lignes d'action 1969. Multiplier les hommes prêts à affronter les divisions les plus virulentes de notre époque et à exporter les solutions trouvées. Donner aux animateurs de l'économie mondiale l'impulsion nécessaire qui leur permettra de trouver des solutions à l'affrontement entre nations riches et pauvres. Proposer aux 'contestataires', aux 'réactionnaires' - et à tous les autres - une tâche mondiale si grande qu'elle les incite à adopter de nouveaux critères de pensée et de comportement. Former des hommes et des femmes capables de prendre des responsabilités dans un monde en mutation permanente. Créer le cadre dans lequel les représentants de l'Europe de l'Ouest et de l'Est, ainsi que ceux d'Asie, d'Afrique, des Amériques, puissent s'accorder sur une conception commune de la société de demain et prendre l'engagement d'en faire une réalité. Chaque week-end en juin et juillet, rencontres à l'intention des participants aux conférences internationales de Genève". Du 23 au 26 mai 1969: "Des haines vaincues. Des rapports nouveaux. Une société enrichie dans sa diversité. Les hommes sont-ils capables de vivre ensemble ? Leurs différences - de races, de générations, d'opinions, de langues, d'intérêts matériels - sont-elles conciliables ou conduisent-elles inéluctablement à une escalade de la violence ?". Du 5 au 28 juillet 1969: "Nous pouvons et nous allons… passer de la la pensée critique à la pensée constructive, de la discussion à la participation, des réactions aux prises de responsabilité, de l'apathie à l'engagement car c'est seulement en acceptant pour nous-mêmes le changement que nous exigeons des autres que la société nouvelle pourra devenir une réalité. Sessions où se retrouvent hommes politiques, syndicalistes, cadres et employeurs, enseignants et étudiants". Du 12 au 13 juillet 1969: "colloque industriel: comment répondre aux besoins réels des hommes ? Expériences faites par le CISAP (Centro italiano in Svizzera per l'addestramento professionale) à Berne". Le 14 juillet 1969: "Une responsabilité partagée par toutes les générations". Du 25 au 27 juillet 1969: "Colloque médical. Tâches de la médecine dans le monde de demain. Préoccupés de l'état du monde, médecins, chercheurs et infirmières sentent qu'en limitant leur intérêt à la santé physique des individus et des populations, ils passeraient à côté des véritables problèmes qui assaillent l'humanité". Du 1er au 11 août 1969: "L'éducation au défi. Comment forger le caractère - une science à explorer Pourquoi la violence augmente-t-elle dans le monde ? Comment y remédier ? Divisions et effritement - causes et remèdes". "Savoir forger le caractère: la suprême fonction de l'intelligence; la volonté de l'homme; la boussole intérieure Eduquer en vue d'une responsabilité mondiale. Architecte de l'avenir - un rôle plus urgent que celui de démolisseur du passé. Des livres, films et pièces de théâtre qui nourissent les esprits et les coeurs". Du 13 au 20 août 1969: "conférence pour les ecclésiastiques et laïcs de toutes confessions. Renouveler l'homme. L'homme nouveau apporte un dynamisme moral et spirituel dans la société qui permet la mise en plac de structures qui fonctionnent. L'homme nouveau oriente le travail vers son véritable objectif: venir à bout des besoins de l'individu et de l'humanité toute entière. L'homme nouveau assume des responsabilités civiques non seulement dans la perspective des prochaines élections, mais des prochaines générations. Partout l'homme nouveau s'efforce de conformer la vie des individus et des communautés au plan de Dieu". Du 22 août au 14 septembre 1969: "Session spéciale. Au cours des dernières années, diverses stratégies à l'échelle du monde ont été élaborées pour tenter d'apporter une solution aux problèmes complexes qui assaillent l'humanité. Cependant, ces programmes de développement, de paix ou de lutte contre la faim n'ont pas porté les fruits qu'en attendaient leurs promoteurs. Des responsables de la vie politique, économique et universitaire ont exprimé le désir de se rencontrer à Caux pour susciter, dans le comportement des hommes, les changements qui sont nécessaires pour passer de l'élaboration des projets à la réalisation des objectifs. Ils viseront à développer ainsi une stratégie du changement valable pour le monde entier". Du 22 août au 1er septembre 1969: "Le rôle des industries du transport dans la modernisation des hommes et des nations: ports et docks, aviation, chemins de fer, transports maritimes et fluviaux, transports routiers. Déterminer en cette phase critique de la situation mondiale, quelle est la part des industries du transport dans la recherche de nouveaux objectifs, de nouvelles motivations, et de nouvelles relations humaines dans l'industrie en général, et entre les nations. Esquisser les lignes directrices d'une idéologie valable pour l'industrie, capable d'enrôler patrons et ouvriers, chaque homme et sa famille. Apprendre aux hommes l'art de changer leurs semblables et leurs attitudes, de façon à résoudre les conflits humains qui mettent en échec les meilleurs objectifs économiques". Thèmes des séminaires: "la participation; l'individu face au développement de l'automation; le syndicalisme dans une ère de révolution permanente; comment remédier à l'apathie; l'intégration de la main d'oeuvre étrangère et la création d'une société multi-raciale; les fusions et le deéfi qu'elles posent aux travailleurs et aux dirigeants des entreprises; l'industrie et la vie familiale".

Heure du début de l’enregistrement: 10:30

Script de l'enregistrement disponible sur la fiche No 3022
Questo documento è stato salvaguardato con il sostegno di Memoriav.
4821 Documenti in collezione