Lausanne : Ecole hotelière (0151-2)

  • francese
  • 1943-07-09
  • Durata: 00:04:30

Descrizione

Communiqué :
Malgré la crise qui l’éprouve, l’hôtellerie suisse prépare l’avenir. L’Ecole Hôtelière de Lausanne a été réouverte: de nouvelles cohortes de spécialistes perpétueront la renommée mondiale de la Suisse dans le domaine de l’hôtellerie.

Commentaire :
Le reporter du Ciné-Journal Suisse visite l’Ecole Hôtelière de Lausanne, où sont instruites de nouvelles générations de spécialistes de la branche hôtelière qui, demain, perpétueront dans le monde les brillantes traditions que la Suisse a établies dans ce domaine. Il y est reçu par M. Fernand Cottier, réorganisateur de l’école, qui lui expose les buts de cette institution: La réouverture de l’Ecole Hôtelière de Lausanne est un signe des temps. L’Hôtellerie suisse, après avoir vécu une période extrêmement florissante, est entrée dans une crise sans précédent dans son histoire. Depuis la guerre surtout, le besoin s’est fait sentir de concentrer tous nos efforts pour faire face à cette situation et préparer l’avenir. Les milieux hôteliers suisses, aidés par nos autorités, ont donc décidé de réouvrir notre école, et si vous le voulez bien nous allons faire le tour du propriétaire. L’Ecole Hôtelière de Lausanne a pour mission de former l’hôtelier complet. A côté des branches commerciales proprement dites, telles que la comptabilité, la tenue des livres, la sténo-dactylographie, la correspondance, la géographie, etc., sur lesquelles elle concentre son effort, l’Ecole donne également à nos futurs hôteliers la possibilité de perfectionner leurs connaissances dans les nombreux domaines que comporte une exploitation hôtelière. Le service de table et les vins font l’objet d’un enseignement spécialisé qui, bien compris, méticuleusement ordonné, comporte un long apprentissage. Savoir dresser un couvert, bien servir un vin est un art parfois difficile… Non! Jeune homme! Vous vous y prenez mal! C’est dans le verre qu’il faut verser! Heureusement que nous sommes à l’Ecole et… qu’une toile cirée accueillante évite les trop grandes catastrophes... Passons maintenant à la cuisine pourvue des derniers perfectionnements modernes. Une classe y prépare précisément le repas de midi. Ah! le geste traditionnel du chef, admis dans toutes les cuisines du monde! C’est parfait, et laissons encore mijoter quelques instants, et profitons-en pour voir découper cet imposant quartier de viande. Oh, oh! ce n’est pas chose facile, surtout si l’on ne veut pas gâcher la marchandise. Et sans perdre un instant, jetons vite un coup d’œil sur cet élève qui s’applique à préparer une magnifique féra, cela semble bien compliqué! Le professeur heureusement arrive à la rescousse. Et celui-là, que peut-il bien faire ? Il hâche des herbettes. Ça paraît aussi ardu qu’un problème de mathématiques! Puis tout passe à la braisière et au four. Que de bonnes choses nous allons déguster tout à l’heure. Enfin, comme tout programme scolaire qui se respecte, celui de l’Ecole Hôtelière de Lausanne fait une large place aux sports, etc. Le tourisme est un des principaux éléments de notre économie nationale. Luttant contre l’adversité des temps, cette industrie prépare cependant le futur.

Communiqué_0151.pdf
Questo documento è stato salvaguardato con il sostegno di Memoriav.
19667 Documenti in collezione