Fête des Vendanges à Neuchâtel (1133-1)

  • français
  • 1964-10-09
  • Durata: 00:01:32

Descrizione

Communiqué :
Cette année encore, plus de 80’000 spectateurs ont vibré d’enthousiasme pour le corso fleuri qui n’a pas son égal en Suisse.

Commentaire :
En cette année ensoleillée, bénéfique pour la vigne et le vin, les Neuchâtelois ont célébré avec un faste jamais vu, leur traditionnelle Fête des Vendangea. / Nice, s’était fait représenter, selon son habitude, par ses plus gracieux minois. / Ce ne sont que visions charmantes et pittoresques, dans cette ville parée et fleurie comme nulle part ailleurs. / Petites fleurs du futur, les enfants du monde tenaient une des plus belles places du cortège, tandis que la fanfare de Boudry, qui s’était déshabillée pour la circonstance, déclenchait les rires. / “Sourire d’Orient”, tel est le nom de ce char. On s’en serait douté rien qu’à voir les jeunes personnes, qui l’occupaient. / D’ailleurs le thème de ce corso fleuri, n’était-il pas “Sourires, rires et fous rires” ? Oui, la joie de Neuchâtel atteignait tous ces degrés. / Sauf, peut-être, pour certains dans le cortège. / Ce somptueux prélude à la vendange qui a nécessité l’apport de millions de fleurs, est le résultat d’un travail intensif de la part des créateurs des chars, des horticulteurs et des costumières. Que de nuits blanches pour que 80’000 personnes vivent un jour lumineux ! /

Communiqué_1133.pdf
Questo documento è stato salvaguardato con il sostegno di Memoriav.
19667 Documenti in collezione
Commenti
Commenti