Afrique du Sud et l'Apartheid (L')

  • 1966-09-29
  • Durata: 01:09:35
Questo documento può essere consultato sul posto presso l’istituzione responsabile.
Lorem ipsum

Descrizione

M. Jean Dumur (JD), rédacteur diplomatique de la "Gazette de Lausanne" et producteur à la Télévision suisse, s'interroge lors de cette conférence sur les questions soulevées par l'Apartheid en Afrique du Sud. Lors de son voyage en Afrique du Sud, M. Dumur a été confronté aux problèmes raciaux qui existent dans ce pays. Selon JD, la nature de ces problèmes est à aller chercher dans la grande densité de races (Blancs, Noirs, Indiens, Métisses) qui compose la société sud-africaine. JD analyse l'Apartheid sur deux plans distincts. Tout d'abord, il fait référence à la signification triviale. L'Apartheid est considéré uniquement sur le plan de la ségrégation raciale. Celle-ci est omniprésente dans le quotidien des Sud-Africains. En effet, que ce soit au cinéma, au restaurant ou dans les transports publics, un clivage marqué est fait entre les Noirs et les Blancs. Mais pour la population noire, cette Apartheid dite "trivial", ne les touche plus guère. En effet ils se sont habitués à ces manifestations de ségrégations raciales. Pour eux, la véritable injustice se situe dans les séparations des groupes raciaux sur le plan géographique. C'est la seconde analyse de l'Apartheid selon JD. En effet, l'Apartheid a pour but de "parquer" les Noirs dans des États dans lesquels ils se développent séparément, les "enclaves noires". Ils sont considérés comme des étrangers dans leur propre pays, sans aucun droit, ni pouvoir de décision. Selon JD, le problème de l'Apartheid résulte du fait que les Blancs, dès leur naissance, sont nourris de préjugés raciaux et sont de ce fait peu à peu convaincus de la supériorité de la race blanche. Dans la deuxième partie de son exposé, JD revient sur les raisons historiques qui ont poussé le gouvernement sud-africain à mener cette politique d'Apartheid. Enfin, JD conclut en se demandant pendant combien cette situation va-t-elle encore persisté et quand y aura t-il une révolte noir capable de balayer ces clivages raciaux qui font du tort à l'Afrique Du Sud dans son ensemble.
Questo documento è stato salvaguardato con il sostegno di Memoriav.
Commenti